Le quatrième RGPH (1998)

L’Algérie a réalisé son quatrième recensement de la population et de l’habitat en juin 1998. Ce dernier intervient après de multiples transformations structurelles et changements dans les différentes activités sociale et économique. L’ouverture de notre pays à l’économie du marché fait du recensement un outil irremplaçable pour les activités de prévision et d’analyse dans tous les domaines de la vie économique et sociale. Le décret exécutif n°96-248 du 16 juillet 1996 portant création d’un comité national pour le recensement général de la population et de l’habitat. Enfin,le décret exécutif n°98-169 du 20 mai 1998 portant exécution du recensement général de la population et de l’habitat de 1998
Nécessité du recensement de 1998 : Le recensement général de la population et de l’habitat de 1998 a permis d’avoir une connaissance des conditions sociales d’existence de la population et les effets engendrés par les politiques de développement, de la répartition spatiale de la population et ses caractéristiques, des niveaux de scolarisation et d’analphabétisme de la population, des flux migratoires, du parc de logement et ses caractéristiques ainsi que le niveau et la structure de l’emploi et du chômage. Le recensement général de la population et de l’habitat de 1998 a permis d’aider à la prise de décision tant au plan national qu’au plan local.